Agenda
Galerie photos

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Les défis administratifs fédéralistes de la mise en œuvre d’un plan d’action national en matière de lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent

31 octobre à 18h30 - Berne, Schmiedstube

Conférence avec André Duvillard, Délégué de la Confédération du Réseau national de sécurité

 

Comment gérer la question de la prévention de la radicalisation des personnes en Suisse ? Car pour l’heure, Confédération et cantons s’en tiennent à la répartition actuelle des compétences: la défense, la sécurité nationale à la Confédération; la protection des personnes et des biens, l’ordre public, la prévention et les catastrophes naturelles aux cantons. Aucun des deux ne veulent d’un organe fédéral de gestion des crises et peinent à trouver un terrain d’entente en matière de radicalisation. En effet, les cantons sont responsables des organes de police, la confédération du renseignement et les communes sont au plus proches des citoyens susceptibles d’être radicalisés. De plus à l’instar des pays du Nord, les plans d’actions en matière de radicalisation, ayant un certain succès, donne la part belle aux communes. Mais comment réussir à mettre tout le monde d’accord ?

Un Plan d'action national contre la radicalisation et l'extrémisme violent est en cours d’élaboration et il sera publié d'ici la fin de l'année. Mais la mise en œuvre d’un tel plan nécessite une coordination de tous les échelons administratifs suisses, soit des communes à la Confédération, en passant par les cantons. André Duvillard, Délégué du Réseau national de sécurité de la Confédération, après avoir publié en juillet 2016 un état des lieux en Suisse des mesures de prévention de la radicalisation, est chargé de la rédaction de ce plan d’actions.

André Duvillard, délégué du Réseau national de sécurité de la Confédération nommée en juillet 2012, interviendra le 31 octobre 2017 lors de nos stamms habituels à Berne pour évoquer la démarche administrative de mise en œuvre d’un tel plan et de sa coordination. De plus, son parcours contribue certainement à la réussite d’une telle mise en œuvre.

André Duvillard a été nommé au poste de délégué par la Confédération et les cantons en juillet 2012 au Réseau national de sécurité. Il intervient comme médiateur dans le dialogue entre la Confédération et les cantons au sein du Réseau national de sécurité, traite et gère les dossiers de la plateforme politique, de la plateforme opérative et des groupes de travail.

André Duvillard a achevé ses études de droit en 1987 à l’université de Neuchâtel. Ensuite, il a été délégué du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) en Irak, en Israël et au Liban. De 1991 à 1997, il a travaillé aux services du Parlement comme secrétaire des Commissions de la politique de sécurité (CPS). Entre 1997 et 2012, il a été commandant suppléant puis, dès 2005, commandant de la police cantonale neuchâteloise.

Lieu : Berne, Schmiedstube (salle Zange), Schmiedenplatz 5

Délai d'inscription : 24 octobre 2017

Formulaire d'inscription

Nom*

Prénom*

Fonction*

Employeur*

E-mail*

Téléphone*

Adresse postale:*
Rue et n°*

NPA*

Localité*

Pays

Êtes-vous membre de l'AD-IDHEAP?ouinon
Avez-vous déjà participé à un événement de l’AD-IDHEAP cette année?ouinon

*champs obligatoires

Lieu

Berne, Schmiedstube
Schmiedenplatz 5
3011  Bern Suisse

+ Google Map