Archives - Rencontres régionales
Galerie photos

La délinquance des jeunes: de la réalité aux mythes, quelques enjeux et défis

avec Monsieur Olivier Guéniat, chef de la police judiciaire neuchâteloise

Pornographie et délits sur internet. Jeux vidéos à la réalité virtuelle toujours plus confondante. Drogues. Bitures express. Les facteurs - et il y en a d'autres - susceptibles de générer des comportements juvéniles violents ne manquent pas. Parce qu'elle est susceptible de concerner tout un chacun et qu'elle comprend une forte charge émotionnelle, la violence de la jeunesse représente un sujet récurrent dans les débats politiques et citoyens ainsi que dans l'actualité médiatique. Les actes perpétrés par les jeunes sont ainsi largement relayés dans l'espace public et alimentent un climat d'insécurité.

Mais, entre peurs et récupération politicienne, quelle est la réalité de ce phénomène ? S'attachant à mieux cerner les causes, l'ampleur et les conséquences de la violence juvénile, le Conseil fédéral a publié en mai 2009 un rapport sur la question qui définit les bases d'une réponse politique à apporter. Quelles que soient les mesures préconisées, la problématique est complexe et concerne de nombreux acteurs dans les milieux éducatifs, sociaux, judiciaires, médiatiques, etc.

L’Association des diplômés de l’IDHEAP se réjouit ainsi de pouvoir évoquer avec Monsieur Olivier Guéniat, chef de la police judiciaire du canton de Neuchâtel et témoin d'une certaine réalité en la matière, quelques aspects du phénomène de la délinquance juvénile. Il s'attachera ainsi de replacer les faits dans leur contexte - parfois émaillé de mythes - et à évoquer les enjeux et défis posés par cette problématique sociale majeure.

Les commentaires sont fermés.