Archives - Rencontres régionales
Galerie photos

Aviation suisse et gouvernance publique internationale, entre terrorisme et low-cost

Rencontre avec Daniel Ruhier (MPA 1990) et Représentant permanent au Conseil de l'Organisation de l'aviation civile internationale (2007 - 2010) à l'occasion de la Journée de l'aviation civile internationale

Le transport aérien, et avec lui l’aviation civile, constitue l’un des services mondiaux les plus importants. Son développement et ses réalisations techniques et commerciales en en fait, à partir de la seconde moitié du 20e siècle, l’un des principaux acteurs du progrès de la société moderne.

Prise au cœur d'enjeux économiques et commerciaux aussi globaux que colossaux, l'aviation civile est également confrontée à de multiples questions de politique publique internationale majeurs : défis environnementaux, problèmes sécuritaires, enjeux techniques, pour n'en citer que quelques exemples, font ainsi de l'aviation civile un secteur d'activité économique aux implications complexes de gouvernance publique.

Dans ce contexte, l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) des Nations Unies joue un rôle multiple - de réglementation, de coordination et de surveillance - pour la planification et le développement du transport aérien international. Représentée dans ce cadre par une communauté d'intérêt regroupant divers pays, la Suisse a eu l'occasion d'y défendre ses positions de manière directe durant la période 2007-2010 par la voix de Monsieur Daniel Ruhier (MPA 1990), représentant permanent au Conseil de l'Organisation de l'aviation civile internationale (2007 - 2010).

La rencontre du 7 décembre 2010, Journée de l'aviation civile internationale, verra ainsi Monsieur Daniel Ruhier aborder les questions principales suivantes :

Quels sont les mécanismes de fonctionnement et les champs d'intervention de l'Organisation de l'aviation civile internationale ?

Quelle stratégie la Suisse adopte-elle (peut-elle adopter ?) dans la défense de ses intérêts en matière d'aviation civile ?

Quelles relations l'OACI entretient-elle avec son "pendant" privé, l'organisation commerciale internationale de sociétés de transport aérien IATA ?

Quels sont les défis actuels en matière de régulation de l'aviation civile, au regard des enjeux liés au développement commercial d'une part et au volet sécuritaire d'autre part ?

Sa présentation sera suivie d'un temps consacré aux questions et à la discussion, ainsi que d’un moment convivial permettant de poursuivre les échanges autour d'un repas sous la forme d'un buffet (apéritif-dînatoire).

Les commentaires sont fermés.