Archives - Rencontres régionales
Galerie photos

La politique agricole 2014-2017 et ses impacts sur le commerce international, l’économie, l’écologie et le paysage suisse

« La politique agricole 2014-2017 et ses impacts sur l'économie, le commerce international, l'écologie et le paysage suisse ». Par Monsieur Conrad Widmer, Responsable du Secteur Politique agricole de l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) et Monsieur Luc Thomas, directeur de l'Association vaudoise de promotion des métiers de la terre (Prometerre)

Visant principalement à reformuler le système de paiements directs pour le rendre plus compatible avec les objectifs de l'agriculture fixés dans la constitution, la politique agricole 2014-17 (PA)  fait couler beaucoup d'encre, depuis son acceptation par les chambres à la session de printemps 2013. En effet, d'un côté elle subit les critiques du parti agrarien UDC, qui, après l'avoir menacé d'un référendum, lance maintenant une initiative "pour l'alimentation et l'agriculture" qui vise à augmenter le taux d'approvisionnement alimentaire par des produits indigènes et à renforcer les barrières douanières face aux produits importés. L'Union suisse des paysans accuse également la nouvelle PA de réduire encore le secteur agricole et de lui donner des objectifs qui ne le concernent pas, notamment ceux liés à la protection du paysage. L'USP s'alliera peut-être à l'UDC pour la récolte de signatures, dans les prochains mois. Le parti des Verts, quand à lui apporte la critique inverse, selon ses membres, la nouvelle PA reste encore largement orientée vers une agriculture productrice et les incitations au respect de l'environnement et du paysage devraient être augmentées.

Le fait est que la politique agricole a des impacts aussi importants que variés sur le commerce international, la structure économique et sociale du pays, sur la biodiversité et le paysage suisse. Monsieur Conrad Widmer, Responsable du Secteur Politique agricole de l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) et Monsieur Luc Thomas, directeur de l'Association vaudoise de promotion des métiers de la terre (Prometerre) seront là pour répondre à nos questions et nous montrer quelles pourraient être les solutions politico-administratives pour répondre aux différentes questions citoyennes sur l'agriculture en Suisse.

Les commentaires sont fermés.