Archives - voyages
Galerie photos

2006 – Morat

Villars-le-Moine / Münchenwiler / 3-4 novembre 2006

En 2005, Strasbourg et la découverte de l’ENA et du Conseil de l’Europe = beaucoup de kilomètres, un enchaînement d’interventions et d’informations, très (peut-être trop) dense.

Cette année, souhait de se « recentrer » et de prendre davantage de temps pour échanger et faire connaissance les uns avec les autres.

Schloss Münchenwiler = lieu privilégié, plein d’histoire et de quiétude. Se prête bien à l’exercice.

Vous avez reçu un dossier avec certains documents. Il contient notamment le programme des ces 2 jours, la liste des participants, certains textes qui vous ont été envoyés hier par mail (celles et ceux qui ont fait le trajet jusqu’à Morat en train auront eu l’occasion d’en prendre connaissance) et divers autres documents.

Vous constaterez sur le programme que nous vous proposons une démarche relativement inhabituelle, à savoir démarrer tout de suite par un travail de groupe.

Cette manière de faire = répondre au souhait évoqué de prendre du temps pour échanger et faire tout de suite plus ample connaissance d’une part, et en vue de se préparer à « challenger » nos intervenants de l’après-midi d’autre part.

Nous vous proposons de réfléchir sur ce qu’il en est aujourd’hui de la Nouvelle Gestion Publique en vous basant sur vos expériences au sein de vos entités administratives et ce, à partir du texte relativement critique de Peter Knoepfel dans lequel il met en garde en 1995 contre les « illusions » du New Public Management.

Plus de 10 ans plus tard, qu’en est-il ? Les avertissements du Professeur Knoepfel étaient-ils vains ? A-t-il peint le diable sur la muraille ? Ou a-t-il vu juste et si oui dans quelle mesure ?

Démarche : 4 sous-groupes (dans diverses salles) – utilisation des Flips charts – 1h pour lire voire relire le texte – restitution après la pause-café par un chef de groupe désigné. Cet après-midi, résumé à M. Knoepfel pour lui donner l’occasion de « rebondir ».

Les groupes ont été constitués à l’avance afin d’encourager « le mélange » des gens.

Programme

Administrations et institutions en mutation : quelles réalités dans la pratique ?

Consigne des travaux de groupe :

Sur la base du texte de Peter Knoepfel (Le « New Public Management », est-ce la panacée, 1995), examiner les questions suivantes et argumenter à partir d’exemples tirés de votre pratique professionnelle. Pour chaque question, développer les arguments en faveur et en défaveur de la Nouvelle Gestion Publique (NGP). Chaque groupe traite en priorité la question qui lui est attribuée mais, en fonction du temps disponible, peut tenter de répondre aux autres questions.

Déroulement :

Temps à disposition pour la lecture et le traitement des questions : 1h

Chaque groupe désigne un rapporteur qui restitue en 10-15 minutes environ le résultat du travail de groupe ; un flipchart est à disposition de chaque groupe pour résumer le contenu des discussions.

Groupe 1 :

Par la libéralisation, décentralisation, autonomisation des entités administratives qu’elle amène, la NGP permet-elle ou non effectivement une marge de manœuvre plus importante dans la gestion des politiques publiques ? Si oui, comment ? Si non, pourquoi ?

Groupe 2 :

Quels sont les limites et dangers de la définition d’objectifs, de mandats, de contrats de prestations et d’indicateurs telle que le préconise la NGP ? Quels en sont a contrario les apports et bénéfices ?

Groupe 3 :

Quelles implications positives ou a contrario négatives la NGP a-t-elle sur les ressources humaines et financières et sur leur gestion ? Et qu’en est-il des besoins du citoyen ?

Groupe 4 :

Quelles améliorations ou a contrario détériorations la NGP apporte-elle dans la relation que les structures administratives et les instances politiques entretiennent les unes avec les autres ?

Tous :

La Nouvelle Gestion Publique « met-elle davantage en danger nos institutions que contribue-t-elle » – ainsi que le disait Peter Knoepfel en 1995 déjà – « à leur rénovation » ? Qu’en est-il 10 ans plus tard des affirmations et des mises en garde contenues dans le texte ? Se sont-elles réalisées ? Correspondent-elles à votre réalité ?

Intervenant-e-s

Nous avons eu le plaisir de compter parmi les intervenants :

  • Tobias Hagmann, lecturer, Department of Social Sciences, University of Basel / researcher, Swiss Peace Foundation, Bern
  • Peter Knoepfel, professeur à l'Institut de hautes Etudes en Administration Publique, Lausanne
  • Martial Pasquier, professeur à l'Institut de hautes Etudes en Administration Publique, Lausanne
  • Benedikt Weibel, président des CFF

Télécharger:

Programme

Intervenants

Participants

Galerie photos

No Images.
Please upload images in images manager section. Click on Manage Images button on the right side of the gallery settings.
Please make sure that you didn't enabled option: Images of the Current Gallery. Option should have Show value to show images.

plus de photos (pour les membres uniquement)

 

Les commentaires sont fermés.